Les professeurs de médecine autorisés à exercer dans le privé

Le ministère de la santé  permet désormais aux professeurs des facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire d’exercer dans les cliniques privées deux après-midis par semaine.

Par

Yassine Toumi / TelQuel

Les professeurs de l’enseignement supérieur et agrégés des facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire pourront  désormais exercer dans les cliniques privées deux après-midis par semaine à condition que cette pratique ne nuise pas au cours normal des services de santé et de  formation. C’est ce qu’annonce un communiqué du département de la santé, relayé par la MAP.

Cette décision a fait l’objet d’un accord signé, lundi 3 août  à Rabat, entre le ministère de la Santé, le ministère de l’Enseignement supérieur, l’Ordre national des médecins et le Syndicat  national de l’enseignement supérieur.

Cette décision «ne concerne pas cependant pas tous les médecins du secteur public. Elle ne concerne que les professeurs des facultés» précise à Telquel.ma, Abdelghani Drhimeur le chargé de communication du ministère de la Santé.

Le département a également indiqué que « toute  transgression de cet accord les expose ( les professeurs, ndlr), au même titre que les cliniques, à des  sanctions, conformément aux règles et procédures en vigueur ».

Pour rappel en novembre 2012, Houcine El Ouardi, avait interdit aux médecins du secteur public d’exercer dans le secteur privé.

 

Lire aussiService médical obligatoire: les précisions d’El Ouardi

article suivant

Migration, plan économique... Le partenariat Maroc-UE au coeur d'une rencontre à Rabat