Icflix parie sur le Maroc pour se développer

Le service de streaming émirati Icflix veut s’imposer en leader du divertissement grâce à des prix accessibles, la création de contenus originaux, et un catalogue imposant.

Par

ICFLIX, première plateforme de streaming légal au Maroc.
ICFLIX :17% des abonnés sont marocains. Crédit : icflix.com

Un Netflix arabe. Créée en 2012, la plateforme de streaming légal émiratie, Icflix  s’est établie au Moyen-Orient ainsi qu’au Maroc qui figure, avec 17% des abonnements, au troisième rang des principaux marchés du site dubaïote derrière les Émirats arabes unis (20% des clients d’icflix) et l’Arabie Saoudite (18%).

Un succès qui s’explique par le prix des abonnements à ce service, mais aussi par le catalogue de films et de séries proposés par la plateforme. Pour 60 dirhams par mois les utilisateurs d’icflix peuvent aussi bien visionner des films de Bollywood et de Jazwood (productions arabes) que d’Hollywood de manière illimitée.

Les nouvelles productions de Nourredine Lakhmari en streaming

Depuis son implantation au Maroc, Icflix multiplie les projets pour élargir sa clientèle marocaine. Un partenariat avec le Centre cinématographique marocain (CCM) a été mis en place pour la coproduction de six films marocains qui seront disponibles sur la plateforme web selon Amina Saadaoui, responsable de la communication d’Icflix Maroc.

Selon la responsable, d’autres collaborations ont été mises en place pour la coproduction de films avec de grands réalisateurs marocains comme Nourreddine Lakhmari ou Mohamed Rizki. Ainsi, le prochain film du réalisateur de Casanegra intitulé Burnout  sera coproduit par Icflix. Le site émirati produira également la suite du film Road To Kabul avec le studio de production Image Factory.

En plus de l’industrie du cinéma, Icflix a également trouvé un allié dans le secteur des télécoms : Maroc Telecom. Le partenariat entre les deux entreprises, annoncé le 17 juin, permet aux clients de l’opérateur de s’abonner aux services d’Icflix en utilisant leur numéro de téléphone. Un partenariat qui, grâce aux nombres d’abonnés que compte l’opérateur historique, permettra de toucher un public encore plus large au Maroc.

 

article suivant

Des vols de rapatriement pour les Marocains coincés en France, en Espagne et en Turquie