Des manifestations pour défendre les libertés au Maroc prévues dans plusieurs villes

Pour dénoncer l’atteinte aux libertés individuelles au Maroc, une « Journée nationale pour nos libertés individuelles » est organisée le 6 juillet dans plusieurs villes du royaume.

Par

Crédit : Yassine Toumi

La communauté « Mettre une robe n’est pas un crime», qui rassemble plus de 12 000 adhérents sur sa page Facebook, lance une « Journée nationale pour nos libertés individuelles» qui se tiendra le lundi 6 juillet  à 22h 30 dans plusieurs villes du royaume (devant le parlement  à Rabat,  à la place des Nations Unies  à Casablanca, devant le wilaya à Tanger ,  à Bab Doukala à Marrakech, près  du Boulevard Mohammed V à Agadir).

Il s’agit d’une manifestation qui  a pour objectif de montrer la « détermination à défendre » les libertés individuelles dans le royaume et pour « un Maroc de tolérance, d’égalité et de respect de l’autre »

A l’origine  de cette manifestation, les différent événements des ces dernières semaines qui portent atteinte aux droit de l’homme et aux  libertés individuelles.

«  Nous assistons ces jours à une poussée d’extrémisme dans notre pays. En effet, une véritable armada politique, et administrative est lancée contre nos libertés individuelles et droits fondamentaux » peut –on lire sur les pages Facebook  dédiées à cet événement par ville et dont certains enregistrent  plus de 3 000 participants.

Les  organisateurs se fixent comme  devoir  « de faire face aux différentes formes d’obscurantisme qu’essayent d’imposer quelques partis politiques et courants idéologiques ».