Tourisme: le Maroc menace de porter plainte contre Sanofi

Pour une publicité de comprimés anti-diarrhée utilisant l’image de la place Jamaa El Fna, l’entreprise pharmaceutique Sanofi risque d’être poursuivie par l’Office du tourisme.

Par

La publicité de la discorde

Mais quelle mouche a piqué le laboratoire pharmaceutique français Sanofi? Pour les besoins de la promotion d’un comprimé contre la diarrhée, Sanofi a eu la mauvaise idée d’utiliser une photo de la place Jamaa El Fna. Cette publicité, affichée dans la ville suisse de Genève, inclut le message «ne passez pas vos vacances au petit coin» ou encore «à prendre préventivement avant vos vacances et en cas de diarrhée pendant vos vacances».

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a fait part, le 16 juin, de son indignation et de son mécontentement face à cette campagne qui associe la place Jamaa El Fna de Marrakech à une intoxication alimentaire. Il a également sommé Sanofi d’arrêter l’affichage de cette publicité. Le directeur général de l’ONMT, Abderrahif Zouiten, a déclaré à la MAP que cette publicité «porte une atteinte grave à l’image de notre pays en suggérant de façon très explicite que le fait de se rendre au Maroc implique la contraction d’une maladie».

Par ailleurs L’ONMT a chargé ses conseillers juridiques de prendre les mesures nécessaires auprès du laboratoire pharmaceutique afin de mettre un terme à cette campagne diffamatoire pour le Maroc.

Sanofi Suisse, qui est derrière cette publicité, a assuré avoir retiré sa publicité, car elle porte atteinte à « l’excellente image dont bénéficie le tourisme marocain en général et la ville de Marrakech en particulier ».  Suffisant pour mettre un terme à cette affaire?

article suivant

Nouveau report de l'audience du ressortissant ouïgour détenu au Maroc, concerné par une procédure d’extradition