Plus de 3 000 cas de fraude recensés pour le bac

Quelque 3 066 cas de fraude ont été recensés pendant la session ordinaire du baccalauréat de cette année.

Par

Crédit : Yassine Toumi

Le chiffre provient du ministère de l’Education nationale : 3 066 cas de fraude ont été rencensés au titre de la session ordinaire du baccalauréat.

Pour rappel, le 10 juin, deux pages de l’épreuve de mathématiques avaient fuité sur le web. Un événement qui avait causé des perturbations dans certaines salles d’examen. L’épreuve a été reportée au 12 juin et s’est déroulée sans incident notable.

Lire aussi : Des fuites du baccalauréat sèment la zizanie chez les étudiants

La Direction générale de la sureté nationale (DGSN) a annoncé le 13 juin avoir arrêté 57 personnes pour leur « implication dans des actes de fraude aux examens du Baccalauréat. Certaines d’entre elles « rédigeaient les réponses pour les candidats en contrepartie de sommes d’argent ». Les suspects ont été interpellés à Laayoune, Fès, Casablanca ou encore Errachidia. D’après la DGSN, différents modes de triche ont été repérés mais le plus récurrent est « l’utilisation de téléphones portables avec des kits numériques permettant d’appeler des personnes à l’extérieur des centres d’examens et de recevoir des SMS et des messages via Facebook contenant les réponses ».

Hormis les cas de fraude, le communiqué du ministère de l’Education précise le taux de participation : 96,52 % pour les candidats scolarisés et 48,66 % pour les candidats libres.