Alstom et Casa Transport réconciliés ?

Alors qu'Alstom boudait Casa Transport, l'entreprise française devrait encore lui vendre un nouveau tramway.

Par

Un tram dans la ville de Casablanca
Crédit : Artevia/ Flickr

Une batterie d’accords bilatéraux entre la France et le Maroc a été signée le 27 mai, la veille de la rencontre des deux chefs de gouvernement : enseignement, fonction publique, lutte contre la contrefaçon… Les deux ministres de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy et Emmanuel Macron ont également signé une convention relative au financement de l’extension du tramway de Casablanca. La France vient en effet de boucler le budget du projet.

Générosité ? Aide à l’économie française surtout, puisqu’il s’agit de l’ouverture d’une ligne de crédit par Bercy, dite complément à la « Réserve pays émergents » dans le cadre de l’aide publique au développement conditionnée à l’acquisition de matériel français. Le jour même de la signature, Emmanuel Macron a en effet publié sur son compte Twitter « Signature de l’accord sur l’extension du tramway de Casablanca : de nouvelles commandes pour Alstom ! ».

La nouvelle peut surprendre. Casa Transport et Alstom, qui avait déjà construit la première ligne de tramway inaugurée en 2012, semblaient être en brouille. En effet, l’année dernière, l’entreprise avait arrêté d’assurer la maintenance, suite à un différent l’opposant au délégataire marocain. Mais d’après une source proche non nommée citée par L’Usine nouvelle, le contentieux financier à ce propos a été réglé début 2015.

Pour ce qui est des travaux, l’appel d’offre a été publié le 25 mai. D’après le document qui concerne les travaux d’extension de la première ligne et de construction d’une seconde, l’ouverture des plis doit se faire le 9 juillet.

Alstom est présent depuis plus de quinze ans au Maroc. Il assure, entre autre, la maintenance des trains de l’ONCF et détient une usine de cablage à Fès.

 

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.