A Dakar, une ONG interpelle le roi sur la mort de Sénégalais au Maroc

Une ONG profite de la présence du roi Mohammed VI au Sénégal pour relancer le débat sur la mort de ressortissants sénégalais au Maroc.

Par

Le roi Mohammed VI (à droite) et le président sénégalais, Macky Sall (à gauche). Crédit : AFP
Le roi Mohammed VI (à droite) et le président sénégalais, Macky Sall (à gauche). Crédit : AFP

La visite du roi au Sénégal est l’occasion de déterrer des dossiers bilatéraux en passe d’être oubliés, notamment l’épineuse question de la situation des migrants subsahariens au Maroc. La presse sénégalaise rapporte en effet que l’ONG Horizon Sans Frontières (HSF) a indiqué dans un communiqué qu’elle « souhaiterait que l’insécurité des migrants subsahariens au royaume chérifien soit […] au cœur du débat ».

Selon le communiqué de l’ONG cité par le média sénégalais Senenews, « le Maroc est ciblé comme étant une terre de tortures, de violences, de viol et de crimes sur les migrants et l’adoption de lois visant la protection physique et l’intégration  des migrants devraient être à l’ordre du jour ». Celui-ci rappelle notamment « les dossiers Ismaël Faye, Charles Ndour, des ressortissants sénégalais assassinés au Maroc qui sont restés sans suite plongeant ainsi les familles dans la désolation totale » (sic). En septembre dernier, une manifestation contre le racisme au Maroc avait même été organisée à Dakar.

Lire aussi : Un Sénégalais tué à Tanger après des heurts entre migrants et Marocains

L’ONG ajoute enfin qu’elle souhaiterait que « les familles des victimes encore sous le choc soient reçues par le souverain chérifien lors de cette visite ». Le roi Mohammed VI devrait quitter le Sénégal pour la Guinée-Bissau le 27 mai prochain.

article suivant

Maroc-Ethiopie: Le mégaprojet d'usine d'engrais à 3,7 milliards de dollars officiellement scellé