Crise diplomatique entre l’Algérie et la Mauritanie après un article anti-Maroc

L’Algérie a renvoyé à son tour un diplomate mauritanien, en réponse à l’expulsion d’un conseiller de l’ambassade algérienne à Noukchott, pour un article mettant en cause le Maroc.

Par

Crédit : DR

Suite à l’expulsion du premier conseiller de l’ambassade algérienne à Nouakchott le 22 février dernier, les autorités algériennes ont appliqué «la règle de la réciprocité» en expulsant à leur tour le deuxième secrétaire de l’ambassade de Mauritanie à Alger. C’est ce que rapporte le quotidien algérien El Watan le 27 avril, citant des sources au ministère algérien des Affaires étrangères. Le quotidien précise également que l’ambassadeur de Mauritanie a été informé que son deuxième secrétaire «est indésirable en Algérie ».

A l’origine de cette crise,  les autorités mauritaniennes reprochent au premier conseiller de l’ambassade algérien Belkacem Cherouati, d’être à l’origine de la publication d’un article sur un site d’information local mettant en cause les relations entre la Mauritanie et le Maroc. L’article en question publié sur le site mauritanien  Al-Bayan El-Souhoufi , affirme que la Mauritanie a déposé une plainte contre le Maroc aux Nations Unies l’accusant d’inonder le nord de la Mauritanie de drogue.

article suivant

Bouygues et Thalès, derniers candidats au mégaprojet de surveillance de Casablanca