Anciens enfants des rues, ils réapprennent à mener une vie normale

S'ils restent pudiques sur leur vie d'avant, ces enfants recueillis dans la rue peuvent désormais se construire un avenir, en étant scolarisés et en apprenant un métier.

Par et

Chez Bayti
Crédit : Yassine Toumi

Ils ont entre 14 et 19 ans et représentent une part infime des 30 000 enfants des rues que compte le Maroc. Pendant plusieurs années, ils ont connu la vie dans la rue avant d’être recueillis par des éducateurs de l’association Bayti. Ces enfants, qui se sont retrouvés dehors à cause de problèmes familiaux (divorce des parents,  mères célibataires n’arrivant plus à joindre les deux bouts…), ont été abrités par Bayti et sont désormais scolarisés.

Dans son centre de Casablanca, l’association accueille plus de cinquante enfants âgés entre 6 et 18 ans. A Sidi Allal Tazi, un autre centre a recueilli 10 enfants, âgés de 17 ans et plus, qui sont formés aux différents métiers de l’agriculture.

Lire aussi : Reportage. Voyage au bout de la rue

article suivant

Maroc-Ethiopie: Le mégaprojet d'usine d'engrais à 3,7 milliards de dollars officiellement scellé