El Ouardi prépare un service national de la santé

Le ministre de la Santé veut obliger les médecins qui commencent leur carrière à travailler jusqu'à deux ans en zone rurale.

Par

Le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi. Crédit: Rachid Tniouni
Le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi. Crédit : Rachid Tniouni

Objectif : lutte contre l’absentéisme et les trous dans la carte sanitaire. Interrogé sur la rareté des médecins qui travaillent dans les zones rurales ou excentrées à la Chambre des conseillers mardi 14 avril, le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi, a révélé l’une des mesures prévues par le gouvernement afin de lutter contre l’absentéisme, notamment dans les campagnes.

Houcine El Ouardi a ainsi annoncé que le gouvernement planche sur une loi qui instaurerait l’équivalent médical du service militaire, et pourrait contraindre les médecins à exercer pour une période «  d’une à deux années  » dans les zones rurales. C’est seulement après cette période que les médecins seraient autorisés à exercer dans les zones urbaines.

En novembre 2013, dans son avis sur l’accès aux soins de santé de base, le Conseil économique social et environnemental (CESE) avait pointé les « grandes disparités  » dans la «  répartition, entre régions et au sein d’une même région, entre milieu urbain et rural  » des professionnels de la santé. Le Conseil avait d’ailleurs recommandé de décharger ces professionnels «  des tâches administratives pour leur permettre de se consacrer aux activités de soins, de prévention et d’éducation sanitaire […], dans les centres de santé des grandes agglomérations urbaines et rurales  ».

Lire aussi : Cour des comptes : le ministère de la Santé entre « manque de maîtrise » et « opportunisme »

article suivant

Deux réseaux de trafic de migrants mineurs marocains démantelés

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.