Le roi veut plus de femmes au sein des Conseils des oulémas

Le roi en visite à l'Institut Mohammed VI de formation des Imams. Crédit: DR

Mohammed VI appelle à davantage de parité dans les principales instances religieuses en nommant plus d’alimates au sein des Conseils régionaux des oulémas.

Dans un communiqué, le ministère des Habous et des Affaires islamiques indique, ce mercredi 8 avril, que le roi a donné ses « instructions […] pour renforcer la représentativité féminine dans l’encadrement spirituel des citoyens et ce, à travers l’augmentation du nombre de alimates au sein du Conseil supérieur et des Conseils régionaux des Oulémas ».

Le Conseil supérieur des oulémas, présidé par Mohammed VI, est composé du ministre des Affaires islamiques, des 30 présidents des Conseils régionaux, et du secrétaire général et de quinze autres théologiens, nommes par le roi. Créé en 1981, il ne s’est pas réuni avant le début des années 2000. Et dans la foulée des attentats du 16 mai 2003,  il est complètement réorganisé afin de renforcer l’encadrement religieux du royaume. Sont alors nommées en 2004, pour la première fois, 35 femmes au sein des Conseils régionaux et une femme au sein du Conseil supérieur: Fettouma Kabbaj.

Enfin, la Constitution de 2011 précise ses attributions: «elle est la seule instance habilitée à prononcer les consultations religieuses (fatwas) officiellement agréées ».

article suivant

Élection des membres de la Chambre des Conseillers : le dépôt des candidatures du 24 au 27 septembre