Cinq Marocains détiennent 60 milliards de dirhams

Le classement du magazine Forbes des personnalités arabes les plus riches place cinq Marocains dans le top 100, et les près de 60 milliards de dirhams qu'ils possèdent placent le Maroc au sixième rang dans la région.

Par

Le haut du classement établi par le magazine Forbes Middle East est, sans surprise, dominé par les grandes fortunes du Golfe : l’Arabie saoudite caracole en tête, suivie du Liban, de Égypte et des Émirats arabes unis. Cependant, le regroupement des fortunes par pays place le Maroc en 6e position, derrière le Koweït mais devant la Syrie et l’Algérie.

Au Maroc, la fortune des milliardaires marocains enregistrés par Forbes réunit 5,3 milliards de dollars (52,3 milliards de dirhams), et celle des millionnaires 780 millions de dollars (7,7 milliards de dirhams).

Le premier des Marocains du classement, Othman Benjelloun, y est classé 13e personnalité arabe la plus riche du monde, avec 2,3 milliards de dollars (22,7 milliards de dirhams). Le PDG de la BMCE est suivi par le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, qui se hisse à la 28e position, avec 1,4 milliard de dollars (16,7 milliards de dirhams), et Miloud Chaâbi et son 1,3 milliard de dollars (12,8 milliards de dirhams), en 34e position. Anas Sefrioui (Addoha), 58e avec 593,41 millions de dollars (5,8 milliards de dirhams) et Fouad Fahim (Delta Holding), 82e, avec 185,13 millions de dollars (1,8 milliard de dirhams), ferment la marche dans le top 100 de ce classement. Alami Lazraq (Alliances) sort du classement cette année.

Des fortunes qui progressent

56 des 100 personnalités retenues dans ce classement ont vu leur fortune progresser par rapport à l’année précédente, et Forbes dénombre pas moins de 15 nouveaux entrants dans sa liste, y voyant le signe que « d’autres suivront ».

Le classement établi par Forbes Middle East ne prend en compte que les fortunes estimées à partir de documents publics ou lui ayant été transmis directement. Ce qui explique entre autres l’absence de Mohammed VI, le roi du Maroc ayant intégré en 2014 le classement Forbes des plus grandes fortunes d’Afrique avec 2,1 milliards de dollars, soit 20,7 milliards de dirhams (devant Aziz Akhannouch, mais derrière Othman Benjelloun).

Lire aussi : Les cinq futures fortunes du Maroc à suivre selon Forbes

article suivant

Turquie : Erdogan réélu président

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.