En Thaïlande, un selfie de bout de sein peut coûter 5 ans de prison

Le gouvernement thaïlandais décide de sanctionner la tendance du « underboob selfie », très populaire dans le pays.

Par

Seins dépassant de sous un soutien-george
Photo publiée sur Twitter avec le hashtag underboob

La mode du décolleté inversé fait fureur en Thaïlande. Le principe : prendre une photo de la partie inférieure de ses seins, le tee-shirt relevé. Mais le gouvernement thaïlandais a décidé d’intervenir contre cette mode du « underboob selfie », rapporte le quotidien anglais The Guardian.

Les responsables thaïlandais brandissent une loi sur la criminalité qui réprime de peines allant jusqu’à cinq ans de prison les publications obscènes. Et le gouvernement a annoncé qu’il considérait que ces photos de bouts de sein en faisaient partie. Le ministre de la Culture s’est justifié : « Ce sont des actes inappropriés ». Le hic : les jeunes filles ne montrent en général pas leur visage. Il va donc être difficile de les identifier pour les sanctionner.

Au Maroc, l’outrage public à la pudeur est puni d’un mois à deux ans de prison. En revanche, le Code pénal ne donne pas sa définition.

Lire aussi : Lycée Lyautey. Photos compromettantes d’élèves sur Instagram

article suivant

La Fondation des musées fait appel à des experts chinois pour restaurer ses oeuvres

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.