Carnet rose pour la Jeunesse du PAM

Le congrès constitutif de l'Organisation de la jeunesse du parti au tracteur s'est ouvert ce samedi 14 mars à Rabat. Au menu: élections de son Conseil et de son bureau national, puis du secrétaire général.

Par

Mustapha Bakkoury et Fatim Zahra Mansouri lors de la constitution de l'Organisation de la jeunesse du PAM à Rabat.
Mustapha Bakkoury et Fatim Zahra Mansouri lors de la constitution de l'Organisation de la jeunesse du PAM à Rabat. Crédit: Rachid Tniouni

Le Congrès constitutif de la « chabiba » (jeunesse) du Parti authenticité et modernité (PAM) s’est officiellement ouvert ce samedi 14 mars à la salle Ibn Yassine de Rabat.

Y ont participé le secrétaire général Mustapha Bakkoury et les membres du bureau politique, dont la maire de Marrakech Fatim Zahra Mansouri, ainsi que les membres du parti au parlement. Mais aussi des délégations étrangères, notamment des représentants de l’African National Congress (Afrique du Sud) du Parti Vert espagnol ou de Nidaa Tounes (Tunisie). Et, évidemment, plusieurs centaines de jeunes.

La cérémonie officielle de ce samedi a été placée sous  le signe de la « Conscience de la jeunesse face à l’obscurantisme ». Aziz Benazouz, membre du bureau politique, a ainsi, après être revenu sur les étapes qui ont mené à la création de l’Organisation de la jeunesse pamiste, appelé ses futurs membres à lutter contre les dangers de la pensée obscurantiste, et à se faire les avocats de la modernité pour le Maroc. 

Le responsable du PAM a critiqué le bilan du gouvernement en matière de politique sociale, d’éducation, et de lutte contre le chômage des jeunes.

Lire aussi: PJD/PAM: la hache de guerre est déterrée

D’ailleurs, un document présenté par le comité préparatoire du congrès dénonce « l’escalade de la tension sociale, la dégringolade du pouvoir d’achat des citoyens, la défaillance du système éducatif public au profit du secteur privé et l’atermoiement de la réforme universitaire« , affichant la solidarité « inconditionnelle et sans faille » de la jeunesse du PAM avec les diplômés chômeurs.

Aziz Benazouz a ensuite terminé son discours en appelant la jeunesse du parti à « se mettre au travail » mais à ne pas entrer dans le jeu qui consiste à échanger avec les membres du PJD, des critiques et insultes stériles.

La « chabiba » du Pam doit se réunir ce samedi soir et ce dimanche à Bouznika pour élire les membres de son Conseil national, qui à son tour choisira le secrétaire général et le bureau de la Jeunesse.

article suivant

L'Algérie décide de fermer son espace aérien aux avions marocains