Egalité homme-femme: l'Instance de la parité bientôt adoptée

Le projet de loi visant à créer une Instance nationale de la parité pour l'égalité des droits entre hommes et femmes est sur le point d'être adopté en Conseil de gouvernement.

Par

Le gouvernement s’apprête à adopter le projet de loi portant la création de l’Instance nationale de la parité, après un délai d’attente critiqué par des défenseurs des droits des femmes, a annoncé vendredi 27 février la ministre de la Famille. « Le projet de loi pour la création de l’Instance nationale de la parité et de lutte contre toutes les formes de discriminations sera présenté jeudi prochain en Conseil du gouvernement », a annoncé la ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Bassima Hakkaoui, en marge d’un séminaire sur les droits des femmes à Rabat.

L’article 19 de la nouvelle constitution, adoptée en 2011 dans le contexte du Printemps arabe, consacre « l’égalité des droits »et exhorte l’État à« œuvrer pour la parité» à travers la mise en place d’une instance spéciale. Des associations de défense des droits des femmes, dont l’Association démocratique des femmes du Maroc (ADFM), ont critiqué le retard dans ce chantier et appelé le gouvernement à accélérer la cadence.

Selon le Haut-commissariat au plan (HCP), « 45,7% des femmes sont analphabètes et 62,8% sont victimes de violences, malgré les avancées notables dans la réduction des disparités entre les deux sexes».