L'embouteillage: la nouvelle arme de la gendarmerie?

Une vidéo postée sur YouTube montre comment les gendarmes ont utilisé les automobilistes pour former un barrage et arrêter une voiture sur l'autoroute entre Rabat et Tanger.

Par

Arrestation-barrage-gendarmes-autoroute

Dimanche 22 février, les gendarmes n’ont pas hésité à mobiliser des automobilistes sur l’autoroute Rabat-Tanger pour créer un embouteillage artificiel, sorte de barrage improvisé, afin d’arrêter un véhicule. Sur la vidéo postée sur  YouTube par l’un des conducteurs immobilisés par la gendarmerie, on voit les gendarmes restreindre la circulation à la bande d’arrêt d’urgence après avoir fait s’arrêter une vingtaine de véhicules. Finalement une voiture essaie de passer en force sur le côté mais se retrouve coincée par la végétation. Les gendarmes encerclent alors le véhicule et font signe au conducteur d’arrêter de filmer.

Selon nos confrères de Médias24, les gendarmes auraient mis en place ce barrage atypique pour arrêter un trafiquant de drogue entre Moulay Bousselham et Kénitra.

La vidéo, postée sur la plateforme de partage de vidéos le 22 février, a déjà été visionnée  122 000 fois à l’heure où nous publions ces lignes.

article suivant

La filiale casablancaise des cinémas Pathé Gaumont se restructure et augmente son capital