En Russie, même les ours boivent de l’alcool

Une association de défense des animaux tente de sauver deux ours devenus alcooliques.

Par

Ours
Photo d'illustration. Crédit : Aviva West / Flickr.

En Russie, deux ours vivant en captivité sont devenus… alcooliques. Accolée à un restaurant de la ville de Sotchi, leur cage attire l’attention des clients et des passants, qui jettent nourriture et canettes d’alcool aux deux animaux, rapporte le quotidien britannique The Independant. Ils sont également devenus aveugles, à cause des phares des voitures. Les automobilistes s’amusent en effet à les fixer avec la lumière pour observer leur réaction.

En cage depuis plus de vingt ans, les ours sont ainsi devenus alcooliques. Leur vie est maintenant gravement menacée, étant donné que « les ours ont une réaction plus forte à l’alcool que les humains », explique Anna Kogan, fondatrice de la Big Hearts Foundation, ONG londonienne de défense des animaux qui tente de sauver les deux mammifères. De son côté, le propriétaire se justifie : « La bière est bonne pour eux en raison du climat ».

L'un des deux ours malades. Crédit : Big Hearts Foundation.
L’un des deux ours malades. Crédit : Big Hearts Foundation.

Anna Kogan a sollicité plusieurs centres européens pour leur confier les ours, mais en vain. D’après elle, leur addiction les dissuade d’accepter. D’ailleurs, elle explique qu’une cure de désintoxication ne pourrait peut-être même pas les aider : « Vous pouvez prendre le risque et les placer dans ce que l’on pourrait appeler une désintox mais les chances qu’ils survivent au traitement sont faibles ».

En Russie, il est commun de voir des ours en captivité. En général, ils sont traités comme des animaux de compagnie lorsqu’ils sont jeunes, puis placés en cages lorsqu’ils deviennent trop gros.

Lire aussi : Vidéo. L’agonie des animaux du zoo de Aïn Sebaâ

article suivant

L'aéroport de Tétouan va se doter d'une nouvelle piste