Une délégation marocaine au secours des Marocains en Libye

Une délégation marocaine composée de représentants des ministères des Affaires étrangères et des MRE s'est rendue à la frontière libyenne pour faciliter le retour des Marocains pris au piège du pays.

Par

Crédit : DR

Le Maroc a décidé d’envoyer une délégation afin d’aider les résidents marocains en Libye à rentrer au royaume. Cette délégation, composée de représentants des ministères des Marocains résident à l’étranger et des Affaires étrangères, a fait le voyage le 18 février.

« C’est un groupe constitué essentiellement de représentants de ces deux ministères qui va constituer un bureau, comme une sorte de consulat, à Ras Jdair, frontière entre la Tunisie et la Libye », nous explique Habib Nadir, secrétaire général du ministère des Marocains résidant à l’étranger. Celui-ci précise « que ce groupe aura pour mission d’accueillir les Marocains qui souhaitent revenir à leur pays et leur faciliter le voyage en leur délivrant des laisser-passer, ou en payant des billets d’avion à ceux qui n’ont pas les moyens… ».

Sur la durée de la mission de cette délégation, Habib nous confie qu’elle « sera à la disposition de ces Marocains jusqu’à ce que la situation se calme en Libye ».

Le 15 février dernier, 21 coptes égyptiens étaient décapités en Libye par des membres de l’État islamique. Le lendemain, le gouvernement marocain annonçait que toutes les liaisons aériennes étaient suspendues « temporairement » entre le royaume et la Libye et que l’espace aérien marocain était interdit à tout avion provenant de Libye. Une suspension « dictée par la non-conformité du traitement des vols au départ des aéroports libyens aux normes de sécurité exigées par les instances internationales de l’aviation civile », selon les autoritésSelon la même source, les déplacements de Marocains venant de Libye seront assurés à partir de pays voisins.

A noter qu’une première délégation marocaine était partie au mois de juillet dernier pour une même mission similaire. Et en août 2014, le ministère chargé de la communauté MRE a annoncé que 16 000 citoyens marocains étaient revenus depuis le début des hostilités en Libye en 2011. Parmi eux, 12 000 avaient été rapatriés par l’État et 4 000 autres étaient rentrés par leurs propres moyens. 60 000 Marocains y résidaient encore. La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute en 2011 de Mouammar Kadhafi, les autorités ne parvenant pas à contrôler les dizaines de milices formées d’ex-insurgés qui font la loi face à une armée et une police régulières affaiblies.

article suivant

PLF et nomination d’ambassadeurs au menu du Conseil des ministres présidé par Mohammed VI