La revue du web #16 : Cindy Crawford en bikini, sans retouche

Cette semaine, Cindy Crawford donne l'exemple en s'affichant en bikini sans retouches, Zlatan enlève le haut pour lutter contre la faim dans le monde et des enfants font des grimaces en découvrant des petits-déjeuners venus de contrées lointaines. Bienvenue dans la 16e revue du web.

Par

Même les mannequins vieillissent

Poser en petite tenue dans les magazines ? Les stars sont de plus en plus nombreuses à le faire à un âge avancé. Comptant sur les doigts de fée des graphistes qui effacent bourrelets et rides à coup de logiciels de retouche. Une fois n’est pas coutume, la célèbre mannequin Cindy Crawford, qui a aujourd’hui 48 ans, va apparaître dans le magazine Marie Claire dans des photos sans la moindre retouche. « Il est vraiment plaisant de voir un corps qui n’est pas photoshoppé à mort », a commenté Charlene White, une présentatrice britannique de la chaîne ITV News qui a partagé la photo sur Twitter.

Une initiative qui a déclenché une véritable vague d’admiration sur le web et les réseaux sociaux : les internautes saluant le « courage » de la mannequin de se dévoiler au naturel, sans retouches. Le « photoshoot », publié initialement en 2013 dans l’édition Mexique et Amérique latine de Marie Claire dans sa version retouchée, sera publié au mois d’avril dans les pages de l’édition américaine (au naturel cette fois-ci) au sein d’un dossier revenant sur le destin des mannequins qui ont marqué ces dernières années.

A lire sur Le Huffington Post

Les tatouages engagés de Zlatan

Cette semaine, il n’y a pas que Cindy Crawford qui a « tombé le haut » puisque Zlatan Ibrahimovic se l’est permis pour célébrer son but samedi 14 février contre Caen. Le footballeur a dévoilé son corps entièrement tatoué de noms d’inconnus, suscitant un grand buzz sur la toile mais aussi un grand intérêt médiatique. C’est que la star du PSG assurait une opération de promotion pour le Programme alimentaire mondial des Nations unies qui lutte contre la faim dans le monde. Faut-il le préciser, les tatouages sont éphémères. La campagne a suscité l’engouement de nombreux journaux internationaux, dont le Mirror, qui le comble d’éloges. Le site Topito, lui, a préféré en faire un détournement hilarant et a imaginé que le footballeur se faisait tatouer les marques qui le sponsorisent ou encore le nom des coéquipiers à qui « il a déjà défoncé la tronche« .

A lire sur Courrier international

Des enfants dégustent des petits déjeuners venus du monde entier

… Et font beaucoup de grimaces.

Via Welovebuzz

Le courrier des lecteurs

Oui, dites-nous, pourquoi ?

On a la solution en attendant le retour de la connexion

Votre connexion s’est envolée et vous vous ennuyez sévèrement ? Nous avons la solution. Saviez-vous que le dinosaure qui vient s’excuser sur le navigateur Chrome en notifiant l’impossibilité de charger la page peut se transformer en un mini jeu-vidéo ? Pour cela, il suffit de cliquer la barre d’espace et la partie est lancée !

article suivant

Patricia Buisson, spécialiste de la "politique de prix", en renfort chez Total Maroc

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.