Un policier menace de se suicider devant le wali du Grand Casablanca

Un policier, démis de ses fonctions, a supplié le 3 février le wali et le préfet de police de Casablanca, allant jusqu'aux menaces de suicide et de meurtres.

Par

Crédit : DR

Alors que le wali du Grand Casablanca Khalid Safir et le préfet de police Abdellatif Mouaddib inauguraient le 3 février de nouvelles infrastructures sportives pour les membres de la Sûreté nationale dans le district de Ben M’Sik Sidi Othmane, ils ont été interpellés par un officier de police qui a supplié le wali de faire tout son possible pour qu’il retrouve son poste.

Cet officier de police avait été démis de ses fonctions en 2013. Les renseignements généraux lui reprochaient d’avoir relâché un mineur, qui était en garde à vue, sans avoir reçu l’ordre du parquet.

Après avoir raconté ses problèmes à Khalid Safir et lui avoir affirmé qu’il était innocent, le policier, frôlant l’hystérie, a assuré qu’il était prêt à se suicider, et que des membres de sa famille le suivraient dans la mort.

Lire aussi : Fait divers. Suicide d’un policier à Casablanca

article suivant

Horst Kohler en tournée dans la région à partir du 23 juin

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.