Esclavage de deux Marocains en France: trois ans de prison pour le coupable

Un Franco-Marocain avait séquestré et réduit à l’esclavage deux jeunes Marocains.

Par

Photo d'illustration. Crédit : Yassine Toumi.

Un Franco-Marocain de 45 ans a été condamné le 29 janvier par la justice française à trois ans de prison dont un an avec sursis pour traite d’êtres humains. « L’homme avait séquestré, extorqué et réduit quasiment en esclavage deux jeunes hommes venus de son village natal au Maroc », explique l’AFP. Son fils a écopé d’un an de prison avec sursis pour complicité.

En mars 2014, le quadragénaire a fait venir dans le Cantal ces deux jeunes de 21 et 22 ans qui voulaient travailler en France en leur imposant de payer 7 000 euros. D’après leurs explications, à leur arrivée, il leur a ensuite confisqué leurs passeports. Les deux jeunes ont ensuite travaillé dans les champs, affectés à l’arrachage de gentiane, dix heures par jour pendant un mois sans être payés, et ont subi des violences de la part de leur tortionnaire.

Celui-ci nie cette version : « Ils ne voulaient pas travailler. Il fallait bien quand même qu’ils me remboursent les frais d’avion, d’immigration et les charges de l’appartement », a expliqué à la barre l’accusé. Ils étaient logés dans un petit appartement, dans lequel des cordes, qui ont pu servir à les attacher, ont été retrouvées.

L’alerte a été lancée l’été dernier, lorsque les deux victimes s’étaient plaintes lors d’une consultation médicale mais en septembre, le tortionnaire et son fils ont emmené les deux jeunes au Maroc pour récupérer une partie des 7 000 euros que la famille n’avait pas encore versés. Sur le trajet, l’une des deux victimes s’était enfuit, en Espagne. L’autre avait finalement été relâchée.

Lire aussi : Plus de 158 000 victimes d’esclavage au Maroc

article suivant

Les vols à destination du Maroc suspendus pour deux semaines à partir du 29 novembre