Quand les films américains utilisent le matériel et le personnel de l’armée marocaine

Les films tournés au Maroc louent parfois les armes et les équipement − voire même engagent les militaires − des FAR.

Par

char M60 Patton
Le char M60 Patton est le tank le plus commun parmi les FAR. Ici, un modèle de l'armée espagnole. Crédit : G36 / Wikimédia

Gladiator (2002), Kingdom of heaven (2005) et plus récemment American sniper : tous sont des succès mondiaux qui ont pour point commun d’avoir utilisé des engins, armes et personnels des Forces armées royales pour leurs scènes de batailles. Les FAR ont pour habitude de louer leur matériel aux producteurs, y compris étrangers. Les équipes de tournage peuvent aussi « avoir accès aux bases militaires de l’armée », nous explique un professionnel du secteur.

Les professionnels doivent adresser une demande au Centre cinématographique marocain (CCM) qui convoque ensuite une commission militaire. La gendarmerie royale loue aussi ses hélicoptères, peut-on lire sur le site du CCM. Cette « aide » de l’armée est d’ailleurs mise en avant par l’industrie cinématographique marocaine. On peut par exemple la trouver parmi les arguments de l’argumentaire « pourquoi tourner au Maroc » sur le site d’assistance de production Saad Films. En revanche, le prix de la location reste tabou.

Au sujet du dernier film de Clint Eastwood, American sniper, des professionnels marocains du cinéma indiquent à Telquel.ma que les soldats des FAR ont même été entraînés par des instructeurs de l’armée américaine pour qu’ils se déplacent et combattent comme des soldats américains. Des armes légères et un char M60A3… déguisé en char Abrams ont également été utilisés sur ce tournage. Car quand le matériel militaire marocain est utilisé, il est bien sûr camouflé pour paraître américain.

article suivant

Le médecin des Lions rassure sur la santé du trio Dirar-Amrabat-Da Costa

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.