Un journaliste américain quitte son emploi après avoir critiqué Israël

Jim Clancy a quitté son poste après avoir lié les attentats contre Charlie Hebdo et le système de « propagande » israélienne.

Par

Le journaliste américain Jim Clancy. Crédit: DR
Le journaliste américain Jim Clancy. Crédit : DR

Un journaliste de CNN a quitté son emploi après avoir publié une série de tweets critiquant les personnes soutenant Israël. Jim Clancy, qui officiait dans la chaîne d’information américaine depuis plus de 30 ans, avait initialement commenté les attentats contre l’hebdomadaire français Charlie Hebdo en publiant ce message :

Les caricatures n’ont jamais moqué le prophète. Elles (les caricatures, ndlr) se moquent de la manière dont les LÂCHES essaient de détourner son message.

Un message repartagé plus de 600 fois sur Twitter.

ClancyKessler

Suite à ce tweet, une personne travaillant pour la Foundation for Defense of Democracies, Oren Kessler, répond au journaliste en publiant ce message : « Absolument faux. Le magazine a été visé dans le passé suite à un numéro dans lequel Mohammed [le prophète, ndlr] était mentionné comme rédacteur en chef ». Le journaliste de la CNN repond alors à son interlocuteur avec cette question : « Hasbara ? ». Hasbara est un terme, provenant de l’hébreu, et utilisé pour désigner les campagnes visant à promouvoir Israël. Il faut également savoir que la Foundation for Defense of Democracies est un think-tank connu pour son soutien à l’état hébreu.

Après cet échange virtuel, Jim Clancy se lance dans une série de tweets dans lesquels il critique la propagande israélienne sans jamais préciser le lien de celle-ci avec les attentats ayant visés Charlie Hebdo. A noter que ces tweets ainsi que le compte Twitter de Jim Clancy ont été supprimés.

Enfin, suite à ces publications, Jim Clancy a envoyé un email à ses collègues dans lequel il indiquait qu’il quittait la chaîne d’information d’Atlanta sans expliquer les raisons de son départ. Clancy était l’un des animateurs les plus connus de la chaîne d’information américaine et a notamment couvert la chute du mur de Berlin ainsi que le génocide rwandais pour celle-ci.