En 2014, la balance commerciale s'est améliorée grâce à la chute du cours du pétrole

Les chiffres 2014 de l'Office des changes sont plutôt positifs. Le déficit commercial s'allège, grâce à la chute du cours du pétrole.

Par

Les transactions commerciales avec l’étranger ont augmenté de 10,6 milliards de dirhams en 2014, annonce l’Office des changes. Le montant des exportations est en hausse (+6,1 %) alors qu’il avait stagné en 2013 et celui des importations est stable. En conséquence, le déficit commercial du Maroc a diminué : il est passé de 198, 3 milliards de dirhams à 186,4.

Mais cette amélioration de notre balance commerciale est due à la chute du cours du pétrole. Certes, les importations sont stables mais dans le détail, le Maroc a importé 10,4 milliards de moins de produits énergétiques en 2014 qu’en 2013, soit une baisse de 10 %. A l’inverse, les importations hors énergie ont enregistré une hausse de 3,5 %. L’achat à l’étranger de biens de consommation et de produits alimentaires a augmenté.

Les bons chiffres des exportations sont tirés par la dynamisme du secteur automobile (+26,2 %) et électronique (+26 %). Les exportations de phosphates sont par contre stables. De leurs côtés, les IDE et les recettes des Marocains résidents à l’étranger ont augmenté respectivement de 2,6 % et de 2,2 % par rapport à 2013.

Lire aussi : L’Espagne demeure le premier fournisseur du Maroc

article suivant

Le prince héritier Moulay El Hassan décroche le baccalauréat avec mention très bien