L’Espagne demeure le premier fournisseur du Maroc – Telquel.ma

L’Espagne demeure le premier fournisseur du Maroc

L’Espagne demeure le premier fournisseur du Maroc pour la deuxième année consécutive selon la version définitive du rapport 2013 de l'Office des Changes sur le commerce extérieur du Maroc.

Par

Un bateau transportant des conteneurs

La France, qui avait retrouvé au premier semestre 2013 sa place traditionnelle de premier fournisseur du Maroc, cédée à l’Espagne en 2012, est une nouvelle fois détrônée pour l’année 2013. C’est ce qui ressort du rapport 2013 sur le commerce extérieur du Maroc, récemment publié par l’Office des Changes.

Selon ce rapport, les importations marocaines en provenance de l’Espagne se chiffrent à 51,63 milliards de dirhams en 2013 et représentent une part de 13,5 % des importations du royaume. La France, qui figure au deuxième rang, a fourni 49,42 milliards de dirhams de marchandise la même année, soit 13 % des importations du Maroc. Suivent les États-Unis (7,5 %), la Chine (6,9 %), l’Arabie saoudite (6,2 %) et l’Italie (5,4 %). Au rang des pays arabes, on retrouve l’Irak (10e) et l’Algérie (11e). La structure des importations du Maroc se caractérise en 2013 par la prédominance des produits énergétiques, les produits finis d’équipement et les demi-produits (produits industriels partiellement élaborés) qui interviennent pour 69,1 % dans le total des importations.

La présence de pays comme l’Arabie saoudite, l’Irak et la Russie s’explique par le fait que ce sont sont les principaux fournisseurs de pétrole brut au Maroc. Ils totalisent à eux seuls 98,2 % des importations de ces produits.

La France reste premier importateur de produits marocains

La France figure toujours au premier rang des clients du royaume avec 39,85 milliards de dirhams de produits marocains importés, suivie de près par l’Espagne, qui totalise 35,10 milliards de dirhams. Loin derrière, le Maroc a exporté l’équivalent de 7,2 milliards de dirhams de ses produits vers les États-Unis. Le pays de l’Oncle Sam est suivi par l’Italie (7,03 milliards) et de l’Allemagne (5,08 milliards). Les exportations marocaines se composent pour l’essentiel de phosphates et produits issus du phosphate, vêtements confectionnés, de fils, câbles, et autres isolants électriques.

Le Maroc a affiché comme les années précédentes un déficit commercial de 196,6 milliards de dirhams, soit environ 22,5 % du PIB. Ainsi, le pays a effectué 381 milliards de dirhams d’importations et 184 milliards de dirhams d’exportations. Ce déficit s’est néanmoins allégé de 5,4 milliards en 2013 par rapport à 2012.

La Chine est le pays avec lequel le Maroc présente le déficit commercial le plus important en 2013 avec un montant de 23 milliards de dirhams. Toujours en termes de déficit commercial, l’Arabie saoudite vient en seconde position avec 22,91 milliards, suivie des États-Unis avec 21,44 milliards. Avec l’Espagne et la France, le Maroc présente respectivement des déficits de 19,5 milliards et 9,5 milliards de dirhams.

article suivant

Mohammed VI reçoit Guterres à Rabat à l'issue du Pacte de Marrakech

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.