Contre la corruption, des uniformes sans poches à Tanger Med

Le rapport d’une commission parlementaire publié le 12 janvier révèle que les poches sont proscrites sur les uniformes des employés du port de Tanger Med, pour lutter contre les backchichs.

Par

Tanger Med
Zone de Tanger-Med. Crédit : DR.

Le rapport d’une commission parlementaire publié le 12 janvier révèle que les poches sont proscrites sur les uniformes des employés du port de Tanger Med, pour lutter contre les backchichs.

« La direction du port Tanger Med a adopté des vêtements particuliers pour ses employés et ses intérimaires, ne disposant pas de poches, en raison de leur promiscuité avec les voyageurs», a révélé lundi 12 janvier un rapport de la commission parlementaire chargée de l’inspection du déroulement de l’opération Marhaba 2014 présenté à la Chambre des représentants. La commission parlementaire, en visite d’inspection l’été dernier (juin 2014), a constaté la mise en place de ces nouveaux uniformes pour lutter contre les pots-de-vin mais aussi les pourboires.

« La mesure avait été proposée dès l’inauguration du port de Tanger Med », explique le député du PAM et président de la commission des affaires étrangères à la Chambre des représentants, Mehdi Bensaïd. Quelques parlementaires avaient dénoncé une action non éthique, évoquant les désagréments causés dans le travail. Il aura fallu leur mentionner la mise à disposition d’un casier pour chaque employé pour les rassurer. Mais pour l’instant, aucune étude n’a démontré l’efficacité de l’uniforme sans poches.

Un nouveau rapport devrait être publié à ce sujet à l’horizon 2016. « Il faut instaurer une culture de contre-corruption. Les petits actes de corruption peuvent nuire au fonctionnement global », affirme Mehdi Bensaïd.

Lire aussi : En 3 jours, 12 policiers et gendarmes victimes de snipers… vidéo

Selon Mehdi Bensaïd, la commission parlementaire chargée de l’inspection a recommandé au gouvernement de mettre en avant les autres ports du pays afin de diluer le flux de passagers vers Tanger Med. Car si l’affluence est relativement calme à Tanger tout au long de l’année, elle atteint des pics record fin août. Durant ces quelques jours, l’attente au port est supérieure à 24h. Plusieurs visites d’inspection dans les différents ports sont prévues au cours de l’année.

Victoria Putz

article suivant

Le prince héritier Moulay El Hassan décroche le baccalauréat avec mention très bien