Journal du foot: la triplette Messi-Suarez-Neymar frappe fort

Cette semaine, le Journal du foot revient sur le sursaut d’orgueil du FC Barcelone face à l'Atlético Madrid en Liga.

Par

Crédit : AFP

Au programme de cette édition du journal du foot : Messi Suarez et Neymar font le show en Liga ; Chelsea, seul leader de la Premier League ; la Juve creuse l’écart sur la Roma ; Lyon prend la tête de la Ligue 1… Mais l’actualité de la semaine reste la brillante victoire des Blaugranas face à l’Atlético Madrid.

Liga : MSN fait le show

Le Real Madrid s’est relancé face à l’Espanyol (3-0) après deux défaites depuis le début de 2015. Une passe décisive de Cristiano Ronaldo pour James (12′), un magnifique coup franc direct inscrit par Gareth Bale (28′) et un but de Nacho (77′) rentré en cours de jeu ont permis à la Casa Blanca de renouer avec la victoire. A noter que Gareth Bale s’est une nouvelle fois encore attiré bon nombre de critiques pour avoir fait preuve d’individualisme sur une action de jeu.

Le FC Barcelone, de son côté, semble avoir digéré la crise interne qui l’agite depuis une semaine. En effet, dans le choc de cette 18e journée de la Liga, les Blaugranas se sont révoltés devant un Atlético Madrid méconnaissable (3-1) grâce à une triplette magique MSN (Messi-Suarez-Neymar). Neymar s’est jeté pour marquer après 12 minutes de jeu et Luis Suarez a conclu un contre grâce à des accélérations de Messi qui aura été dans tous les coups. L’Argentin, qui a été décisif sur les deux buts (quitte à s’aider du bras sur le deuxième), a ensuite concédé un penalty généreux, transformé par le Madrilène Mario Mandzukic, avant de se rattraper en scellant le score à la 87e minute.

Au classement, cette victoire permet aux hommes de Luis Enrique de revenir à une longueur du Real (qui a 42 points et un match en moins) et de devancer l’Atletico (3e, 38 pts).

France : Lyon prend le pouvoir, la crise continue pour le PSG

Marseille, champion d’automne, a cédé sa place de leader ce week-end à Lyon, qui a battu Toulouse (3-0) grâce aux 18e et 19e buts de Lacazette. Les Gones (42 points) ont aussi profité de la défaite (2-1) de l’ex-leader Marseille (41 pts) à Montpellier vendredi et de l’incroyable déroute du PSG à Bastia (4-2) après avoir pourtant mené 2 buts à 0.

La débâcle parisienne a également bénéficié à Saint-Etienne, vainqueur à Reims (2-1), qui occupe désormais la troisième place du podium. Paris est 4e.

A noter qu’avant le match face à l’Olympique de Marseille vendredi 9 janvier, le défenseur marocain Abdelhamid El Kaoutari a refusé d’arborer le T-shirt « Je suis Charlie » à l’échauffement en hommage aux victimes de l’attaque du siège de l’hebdomadaire Charlie Hebdo : « Je l’avais mis dessous, ne vous inquiétez pas. Et puis on ne mélange pas politique et sport », a expliqué le défenseur montpelliérain au quotidien régional français La Provence.

Premier league : Chelsea reprend seul le fauteuil de leader

Après avoir passé une période des fêtes difficile (un point sur six lors des deux précédentes journées), les Blues ont dominé (2-0) les Magpies de Newcastle, qui avaient mis fin à leur invincibilité début décembre, et repartent de l’avant. C’est Oscar qui ouvre le score à 2 minutes de la fin de première période sur un corner rapidement joué par Willian avant que Diego Costa ne scelle la victoire à la 59e minute sur un contre mené par Eden Hazard.

Grâce à cette victoire et au nul 1-1 de Manchester City à Everton, les Blues de Chelsea prennent seuls la tête avec deux points d’avance. Car du côté de Manchester City, en l’absence de Touré, parti à la CAN, de Vincent Kompany, blessé, les hommes de Manuel Pelligrini n’ont pas su trouver la faille pour faire plier l’une des défenses les plus médiocres de la Premier League.

Les Reds Devils de Manchester United ont quant à eux buté sur une équipe de Southampton bien en place, qui a fini par trouver l’ouverture (1-0) grâce à son milieu serbe Tadic. Les Saints prennent du même coup aux Mancuniens la 3e place. Les Red Devils, qui concèdent leur deuxième revers à Old Trafford après celui de la première journée, reculent à la 4e place, avec deux points de retard sur leurs vainqueurs et un d’avance sur Arsenal, qui avait dominé Stoke (3-0). Les Gunners s’en sont remis à leur attaquant vedette Alexis Sanchez pour venir à bout des Potters qui les avaient humiliés chez eux il y a un mois (3-2). Le Chilien a marqué deux buts et a délivré une passe décisive.

Série A : la Juventus creuse l’écart sur l’As Rome

Vainqueur à Naples (3-1) dans l’affiche du jour en Serie A, la Juventus a repris un peu d’avance en tête du classement sur l’AS Rome, tenue en échec par la Lazio (2-2). La Vieille Dame s’est remis à ses deux milieux géniaux Pogba et Vidal, auteurs de deux buts splendides, pour dominer les hommes de Rafael Bénitez.

Dans un derby romain à rebondissements, c’est l’inusable Totti (38 ans) qui a sauvé la Roma avec un doublé, dont une spectaculaire égalisation en fin de match. Les hommes de Rudi Garcia comptent désormais 3 points de moins que la Juventus et 9 points d’avance sur leur poursuivant et adversaire du jour, la Lazio.

article suivant

Othman El Ferdaous au chevet des salles de cinéma