Ramid suspend un juge de ses fonctions à Laâyoune

Le ministre de la justice, Mustapha Ramid a suspendu momentanément, un juge à Laâyoune pour « atteinte à la déontologie de la fonction ».

Par

Mustapha ramid
Crédit : Yassine Toumi

Mustapha Ramid a ordonné à ce que le juge du tribunal de première instance, Mohamed Kandil, soit suspendu momentanément de ses fonctions. D’après un communiqué du ministère de la justice, Kandil a procédé à des actes qui portent atteinte à la déontologie de la fonction.

Le ministre a également décidé de renvoyer ce juge au Conseil supérieur de la magistrature. De même, une enquête vient d’être ouverte par l’inspection générale du ministère de la justice pour déceler « les abus dont faisait preuve ce juge ».

Selon une source au sein du ministère de la justice, Mohamed Kandil a publié de nombreux statuts sur  sa page facebook où il portait des accusations à l’encontre du greffe et du président du tribunal de première instance de Laâyoune.

Sur sa page facebook, Mohamed Kandil accuse le 19 décembre, preuve à l’appui (un enregistrement sonore), le juge du tribunal de première instance de Laâyoune de lui avoir demandé de changer la date d’un compte rendu d’audience. Kandil a accompagné cet enregistrement d’un commentaire où il affirmait qu’il dénoncerait toutes les dérives existantes au sein de ce tribunal.

article suivant

L'aéroport de Tétouan va se doter d'une nouvelle piste