Les sinistrés de Sbouya dans l'attente d'une aide providentielle

Après les dernières inondations meurtrières qui ont frappé le Maroc, les trois quarts des sinistrés survivent comme ils peuvent. Routes et ponts coupés, champ de boue…c’est grâce à l’entraide et aux associations locales que ces populations survivent dans l’espoir de jours meilleurs.  Reportage à Sbouya près de Guelmim où des familles ont trouvé refuge à la coopérative Aknari.

Par

Les familles sinistrées accueillies dans la coopérative Aknari à Sbouya © Tarek Bouraque

Warning: preg_replace(): Compilation failed: missing terminating ] for character class at offset 8 in /home/telquel/public_html/telquel_remake/prod/releases/20180720133711/htdocs/content/themes/telquel/resources/admin/Filters.php on line 13
article suivant

"Arabiyat" : ode aux femmes arabes en dix films

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.