Un homme enfermé par son père dans une étable depuis plus de 6 ans

A Sidi Bouzid, un septuagénaire a séquestré son fils dans une étable pendant plus de 6 ans. Libéré vendredi 26 décembre, il pèse moins de 40 kg.

Par

Un homme séquestré dans une étable pendant plusieurs années par son père.
L'homme, qui pèse moins de 40 kilogrammes, s'est habitué à vivre dans l’obscurité. Crédit : DR

Un trentenaire nu, chétif et sale, allongé au fond d’une étable obscure. C’est ce que la gendarmerie a découvert vendredi 26 décembre dans un douar de la commune Moulay Abdallah Amghar, située à quelques kilomètres d’El Jadida. Le jeune homme aurait été séquestré par son père à l’intérieur du bâtiment réservé aux bovins pendant 6 à 10 ans, selon les quotidiens arabophone Al Akhbar et Al Ahdath Al Maghribia dans leur édition de ce lundi 29 décembre. Pour expliquer l’absence de son fils, le père, septuagénaire, avait raconté aux voisins qu’il était parti travailler comme agriculteur dans un autre village. Mais il a finalement été dénoncé par des voisins.

L’homme, qui pèse moins de 40 kilogrammes, s’est habitué à vivre dans l’obscurité et se nourrissait du peu d’aliments que son père lui servait à travers un trou dans la porte de l’étable, selon  un membre de la gendarmerie,  cité par le quotidien arabophone Assabah.

Pas de signes de maladie mentale

Faible et tenant à peine debout, la victime a été immédiatement hospitalisée à El Jadida, où il a subi des examens médicaux. On ne sait pas encore ce qui a motivé le père mais, selon les journalistes de Assabah et Al Akhbar qui ont rencontré la victime, celui-ci ne souffrirait pas de maladie mentale.

Quant à son père, il est en détention préventive et devrait comparaître pour séquestration et maltraitance.

article suivant

L’histoire du Maghreb vus par Laroui