Ouzzine: une autre affaire sur le dos?

Alors que le ministre des Sports est déjà sous le coup d'une enquête à cause du fiasco des quarts de finale du Mondial des clubs, un député du PJD l'accuse formellement de ne pas avoir respecté la législation sur les marchés publics.

Par

Crédit : Yassine Toumi

Ahmed Jeddar, député Pjidiste, accuse le ministre de le Jeunesse et des sports Mohamed Ouzzine d’avoir acheté -pour son ministère- 15 voitures sans respecter la législation sur les marchés publics. Dans une lettre adressée à Abdelilah Benkirane le 23 décembre dernier et publiée sur les réseaux sociaux (voir ci-dessous), le député de Hay Hassani Ahmed Jeddar demande au chef du gouvernement d’ouvrir une enquête.

La lettre de Ahmed Jeddar à Benkirane.

La lettre de Ahmed Jeddar à Benkirane. Crédit: Twitter

En cause, l’achat de 15 voitures de la marque Citroën, le 10 juillet 2014 à El Jadida, pour un montant de 2,32 millions de dirhams.

Vice de procédure et conflit d’intérêt

Joint par Telquel.ma,  Ahmed Jeddar explique qu’il se base sur l’acte de vente qu’il a « reçu », sans vouloir révéler qui le lui a donné. Il dénonce un vice de procédure, mais aussi un conflit d’intérêt: le concessionnaire Citroën à El Jadida serait dirigé par… le directeur de cabinet du ministre, Karim Mzabi. Cependant, selon le site d’information Médias24, ce « nom n’apparaît pas sur les registres du Tribunal de commerce« .

Décidément, les temps sont durs pour Mohamed Ouzzine. Suite au fiasco des quarts de finale du Mondial des clubs sur le terrain inondé du stade Moulay Abdellah à Rabat, le ministre a été suspendu de ses fonctions et privé de finale, sur instructions royales. Le souverain avait ensuite chargé le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane de veiller à « l’ouverture d’investigations profondes et globales pour déterminer les responsabilités dans ces dysfonctionnements« .

Tout en affichant sa solidarité, le ministre et secrétaire général du Mouvement populaire (MP) Mohand Laenser, a reconnu la « responsabilité politique » du ministre des Sports issu de son parti.

Depuis, le ministre fait profil bas. Jeudi 25 décembre, il a même déclaré « Je suis prêt à assumer ma responsabilité et présenter ma démission ».

article suivant

4 juillet, 18h: 534 cas en 24 heures, 13 822 au total