Laroui: «Les participants à la beyâa sont des valets et non des citoyens»

L’intellectuel Abdellah Laroui a qualifié, le 3 décembre, les personnes qui participent à la cérémonie de la beyâa, de « valets » indignes d'être des « citoyens ».

Par

Abdellah Laroui. Crédit : DR

Lors d’une conférence à la bibliothèque nationale à Rabat qui s’est tenue le 3 décembre, placée sous le thème « Citoyenneté, contribution et proximité », l’intellectuel marocain Abdellah Laroui a affirmé que « les personnes qui participent à la cérémonie de la beyâa sont des valets et non des citoyens qui peuvent contribuer à l’essor du Maroc ». Il a ajouté que ces personnes ne peuvent pas « être des leaders mais sont déjà en dehors du principe de citoyenneté ».

Selon Laroui, « la citoyenneté ne se marie pas avec la servitude, la traîtrise et le mensonge ». Un citoyen est une personne « libre et qui apporte sa participation politique sans attendre que l’État fasse le travail à sa place ».

article suivant

PLF et nomination d'ambassadeurs au menu du Conseil des ministres présidé par Mohammed VI