Le Maroc envoie des F-16 combattre Daech

Après des entraînements aux États-Unis, des pilotes marocains vont mener des opérations contre l’État islamique depuis les Émirats arabes unis.

Par

F-16 marocains
Crédit : DR

Officiellement, la participation marocaine à la coalition de lutte contre l’État islamique se limite à l’échange de renseignements. C’est ce qu’expliquait fin septembre le ministre des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar. En revanche, fin octobre, le ministre annonçait que le roi avait décidé d’apporter un « soutien actif aux Émirats arabes unis dans leur lutte contre le terrorisme et pour la préservation de la paix et de la stabilité régionale et internationale ». Ce soutien était annoncé comme s’inscrivant dans une coopération bilatérale.

Or, selon une source proche de la Défense, des chasseurs F-16 des FAR et une dizaine de pilotes marocains auraient déjà rejoint les Émirats arabes unis, d’où ils vont mener des opérations contre les bases de l’État islamique. Les militaires marocains piloteraient aussi des avions émiratis, toujours selon cette source. Les appareils seraient là-bas depuis le mois d’octobre, sans qu’aucune annonce officielle n’ait été faite.

Un engagement confirmé par le New York Times qui révèle dans un article publié le 26 novembre que le Maroc avait envoyé des avions au combat, sans préciser dans quel cadre précis. « Le Maroc est le dernier pays arabe à répondre à l’appel américain pour augmenter la force de frappe [contre l’EI, ndlr], en envoyant plusieurs F-16 au combat. »

D’ailleurs, d’après notre source, les entraînements à ces opérations menées depuis les Émirats arabes unis se sont vraisemblablement déroulés aux États-Unis.

article suivant

Les vols à destination du Maroc suspendus pour deux semaines à partir du 29 novembre