Les proches d’Ahmed Zaidi vont-ils quitter l’USFP ?

Une réunion des membres du courant Ouverture et démocratie aura lieu, mardi 18 novembre, pour discuter d’un éventuel retrait de l’USFP.

Par

Ahmed Réda Chami, un des proches d'Ahmed Zaidi, en compagnie de Abdelwahed Radi. A droite, Driss Lachgar.
Ahmed Réda Chami, un des proches d'Ahmed Zaidi, en compagnie de Abdelwahed Radi. A droite, Driss Lachgar. Crédit : Rachid Tniouni

Les membres du courant Ouverture et démocratie, proches du député USFP Ahmed Zaidi, vont se réunir au sein de la maison de celui-ci. « Pour cette réunion, nous allons aborder trois points : préparation des quarante jours de la mort d’Ahmed Zaidi ; concertations autour d’un calendrier pour des meetings régionaux organisés avec les membres et sympathisants de ce courant ; discussion autour des éventualités offertes pour quitter ou non le parti de l’USFP », confie à Telquel.ma, Mehdi Mounchid, membre du secrétariat général du courant Ouverture et démocratie.

A propos de ce dernier point, celui-ci explique que « soit les membres vont rester à l’USFP, soit rejoindre l’UNFP ou aller même jusqu’à la création d’un nouveau parti ». L’ex-ministre Ahmed Réda Chami serait pressenti pour diriger ce mouvement de scission. Mais Mounchid assure que rien n’a encore été décidé et que cette question ne figure pas à l’ordre du jour du courant.

A noter qu’avant la mort d’Ahmed Zaidi, un bras de fer opposait son courant à celui du premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar. Zaidi accusait le premier secrétaire d’exercer le contrôle du parti et avait même déclaré « qu’une scission n’était pas exclue ». Le courant Ouverture et Démocratie avait même organisé une réunion avec le parti de l’Union nationale des forces populaires afin qu’ils puissent réfléchir sur une éventuelle fusion.

article suivant

Dans un entretien avec Mohammed VI, MBZ annonce l'intention des Émirats d'ouvrir un consulat à Laâyoune