Le Polisario menace de reprendre les armes en réponse au discours du roi

Le Front Polisario a menacé dimanche 9 novembre, de reprendre les armes en réponse aux propos du roi Mohammed VI affirmant que le Maroc resterait dans son Sahara jusqu'à la fin des temps, dans une déclaration d'un dirigeant du mouvement séparatiste.

Par

Le peuple sahraoui « n’aura d’autre choix que de retourner à la lutte armée face à l’inertie de la communauté internationale et au non respect de la légalité internationale par le Maroc« , a déclaré Mohamed Salem Ould Salek, ministre des Affaires étrangères de la République arabe Sahraouie Démocratique (RASD, autoproclamée), cité par l’agence algérienne APS.

En célébrant les 39 ans de la Marche verte, le roi Mohammed VI a prévenu jeudi que « le Maroc restera dans son Sahara et le Sahara demeurera dans son Maroc jusqu’à la fin des temps ».

Le plan de règlement de l’ONU qui prévoyait un référendum d’autodétermination en 1992 est dans l’impasse. Le Maroc propose un plan d’autonomie du territoire sous sa souveraineté, rejeté par le Polisario qui jouit du soutien de l’Algérie. L’Afrique du Nord « a besoin que s’accomplisse la mission de décolonisation du Sahara occidental qui incombe à l’ONU, en application des résolutions de l’Assemblée générale et du Conseil de sécurité des Nations unies« , a déclaré dimanche le chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra.

Le Sahara constitue la principale pomme de discorde entre l’Algérie et le Maroc dont la frontière commune est fermée depuis deux décennies.

Avec AFP

article suivant

Horst Koehler entame à Alger sa tournée, avant de se rendre à Rabat

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.