10 mois de prison pour l'agresseur du rabbin

L'agresseur du rabbin a écopé de 10 mois de prison « pour coups et blessures ». Selon le rabbin, l'individu l'avait frappé et roué de coups au sol.

Par

rabbi-moshe-ohayon-
Crédit : alyaexpress

Le rabbin Moshe Ohayon raconte son agression à Casablanca' sur Telquel.ma" href="http://telquel.ma/2014/07/13/rabbin-moshe-ohayon-raconte-agression-casablanca_1409291" target="_blank">Le Marocain qui a agressé un rabbin en juillet dernier à Casablanca a été condamné le mercredi 5 novembre, à 10 mois de prison ferme, a-t-on appris de source judiciaire. Mohamed D., l’agresseur âgé d’une trentaine d’années, a également écopé d’une amende de 1 000 dirhams, et il est reconnu coupable de « coups et blessures ».

Durant le procès, l’avocat de la défense, Me Abdellatif Mouaouine, a argué que son client souffrait de « troubles psychiques », s’appuyant sur une expertise médicale effectuée en Espagne, où il a vécu de nombreuses années. Ordonnée par le tribunal de Casablanca, une nouvelle expertise médicale a toutefois estimé que l’accusé était « sain d’esprit« .

Me Mouaouine a dénoncé les conclusions de cette seconde expertise et la famille du condamné a fait part de son intention d’interjeter appel, selon un correspondant de l’AFP.

Agressé lors de la période du conflit israëlo-palestinien

En juillet, Mohamed D. avait agressé en pleine rue un rabbin de Casablanca, Moshe Ohayon, en faisant référence aux derniers développements du conflit israélo-palestinien.« Nta ihoudi ? (tu es juifb?). Qu’est-ce que fait Tsahal (l’armée israélienne) à nos frères? », avait lancé l’agresseur avant de frapper le rabbin et de le rouer de coups au sol, selon le récit de la victime. Des proches avaient affirmé à l’AFP que le rabbin souffrait notamment de trois côtes cassées.

L’incident était intervenu en plein conflit dans la bande de Gaza entre Israël et le Hamas palestinien. En cinquante jours, plus de 2 100 personnes sont mortes côté palestinien, dont une majorité de civils, et plus de 70 côté israélien, pour la plupart des militaires.

Le Maroc compte environ 5 000 citoyens juifs, soit la principale communauté juive d’Afrique du Nord. Ils étaient près de 300 000 au milieu du siècle dernier.

(Avec AFP)