Un politicien belge s'attaque aux immigrés marocains

Un politicien belge s'attaque aux immigrés marocains

Les Marocains ne représenteraient guère de valeur ajoutée pour le secrétaire d’État belge à la Migration, à la différence des Chinois ou des Juifs. Polémique.

Par

Théo Francken
Theo Francken, secrétaire d'Etat belge à l'Asile et à la migration. Crédit : RTL

Théo Francken, secrétaire d’État à l’Asile et à la migration de Belgique, est au cœur d’une vive polémique après la découverte d’un de ses anciens statuts Facebook, dans lequel il établissait une discrimination entre les différentes diasporas.

Alors qu’il était député du N-VA (Alliance néo-flamande, parti nationaliste flamand, ndlr), Theo Francken avait partagé le 21 novembre 2011 un article de The Economist sur la valeur ajoutée des immigrés pour les économies qui les accueillent, agrémenté d’une réserve raciste, en suggérant que les diasporas juive, chinoise et indienne représentaient une valeur ajoutée supérieure à celle des diasporas du Maroc, du Congo ou d’Algérie :

Je peux me figurer la valeur ajoutée des diasporas juive, chinoise et indienne mais moins celle des diasporas marocaine, congolaise ou algérienne.

Près de trois ans après la publication de son statut Facebook, Théo Francken a dû s’expliquer, après avoir été accusé de discriminer les différents immigrés sur la base de leur appartenance ethnique. Se défendant de toute discrimination, le secrétaire d’État a soutenu que l’immigration maghrébine était moins bénéfique actuellement que plusieurs années auparavant, sans fournir de données ou de références.

article suivant

Remaniement : En attendant les consultations, les partis sont déjà dans les starting-blocks

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.