Ce que pense Benkirane d'Al Adl Wal Ihsane

Lors d'une émission de la chaîne arabe Al Hiwar diffusée en 2008, Benkirane avait reproché à Al Adl Wal Ihsane de ne pas avoir voulu rejoindre le champ politique.

Par

L'ancien leader d'Al Adl Wa Al Ihsane, Abdesslam Yassine. Crédit : DR

Dans une émission de la chaîne arabe basée à Londres, Al Hiwar, intitulée Révisions avec le chef d’Al Adl Wal Ihsane, Abdessalam Yassine et diffusée en 2008, Abdelilah Benkirane, alors secrétaire général du PJD, revient sur le rôle et la stratégie de la jamaâ. « Personnellement, je crois qu’Al Adl Wal Ihsane est un mouvement pacifique », a affirmé l’actuel chef du gouvernement.

Toutefois, le leader du PJD avait émis des reproches à l’encontre du mouvement, dirigé à cette époque par le cheikh Abdessalam Yassine. « La jamaâ, au lieu de revoir son point de vue sur la monarchie, comme l’ensemble de la classe politique, a préféré garder sa position initiale », a-t-il précisé.

Ce refus du conformisme a causé l’exclusion d’Al Adl Wal Ihsane du champ politique, selon Benkirane. Une exclusion regrettable selon l’actuel chef du gouvernement, qui estimait que la jamaâ était composée de cadres compétents capables d’éduquer des jeunes intéressés par les affaires religieuses. Pour sa part, le cheikh Yassine considérait que leur refus de consensus était un choix assumé dans la mesure où le mouvement ne voulait pas être absorbé et récupéré par le système « tentaculaire » de l’État.

article suivant

Quand le Maroc battait le Portugal (3-1) en 1986...

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.