Report de la CAN-2015 : "le principe de précaution doit primer", selon le Maroc

Un responsable marocain a estimé samedi 11 octobre que "le principe de précaution" devait "primer", au lendemain de la demande de report par le Maroc de la CAN-2015 de football (17 janvier-8 février), laissant entendre que cette requête du pays hôte serait acceptée.

Par

Le trophée de la Coupe d'Afrique des nations. Crédit: AFP
Le trophée de la Coupe d'Afrique des nations. Crédit: AFP

Face à la propagation du virus Ebola, un « fait sanitaire majeur« , « l’intérêt suprême du Maroc, des citoyens marocains et africains, compte avant tout« , a déclaré sur Atlantic Radio Hamid Faridi, conseiller du ministre des Sports, Mohammed Ouzzine. « Le Maroc a formulé sa demande sur la base de recommandations sanitaires très sérieuses. (…) Nous ne pouvons en aucun cas nous acheminer vers une prise de risque, le principe de précaution doit primer« , a-t-il ajouté.
M. Faridi a laissé entendre que cette requête serait acceptée par la Confédération africaine de football (CAF), avec laquelle une réunion est prévue « la semaine prochaine ».
« Je pense que la CAF s’attendait à cette demande et que tout le monde travaille en bonne intelligence, de manière à ce que la fête du football africain reste une fête« , a-t-il avancé.

Le ministère de la Jeunesse et des Sports a annoncé vendredi soir avoir sollicité un report de la CAN-2015, dont la phase de qualification est en cours, sur la base de fermes recommandations du département marocain de la Santé appelant à « éviter les rassemblements auxquels prennent part des pays touchés« .
La pire épidémie d’Ebola de l’histoire, qui touche essentiellement trois pays d’Afrique de l’Ouest (Guinée, Liberia et Sierra Leone), a désormais franchi le cap des 4.000 morts, et des premiers cas sont apparus hors du continent (Etats-Unis et Espagne), renforçant les craintes à l’échelle mondiale.

article suivant

Horst Koehler entame à Alger sa tournée, avant de se rendre à Rabat

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.