Une étudiante voilée attaquée par un professeur à l'IEP d'Aix-en-Provence

Un professeur d’histoire s’est attaqué à une étudiante voilée en la qualifiant de « cheval de Troie de l’islamisme ». Des propos qui ont provoqué une indignation générale.

Par

Crédit : Tahir Ansari sur Flickr

Nous sommes le lundi 29 septembre, la scène se déroule dans un cours d’histoire à l’Institut d’études politiques (IEP) d’Aix-en-Provence où le professeur s’attaque à une étudiante voilée en première année en la qualifiant de « cheval de Troie de l’islamisme ». Une partie des étudiants quittent la salle après cet incident, en solidarité avec l’étudiante.

« Elle me fait pitié »

Si le port des signes religieux est prohibé dans les écoles, collèges et lycées publics en France, il est tout à fait légal dans les établissements supérieurs. Depuis, ce dérapage a provoqué un véritable tollé au sein de l’établissement. Le mercredi 1er octobre, le directeur de l’établissement est intervenu devant les étudiants, souhaitant « l’apaisement » et insistant sur le fait que « l’étudiante a tout à fait le droit de porter son voile ».

Pour sa part, le professeur, Jean-Charles Jauffret, persiste et refuse de s’excuser. Dans une intervention sur la chaîne France 3, l’historien précise : « Je ne l’ai pas agressée, j’ai simplement fait remarquer à cette étudiante qu’elle gênait ses camarades en amphi, et pas seulement en amphi, car d’autres incidents ont précédé celui-ci ». Et de poursuivre : « Elle est totalement manipulée. Elle me fait pitié ».

Pour sa part, l’étudiante est dans une incompréhension totale. « Je suis là pour faire mes études, je préférerais qu’on me voie juste comme une bonne élève », déclare-t-elle au quotidien régional La Provence.

article suivant

Libye : nouveau round de pourparlers à Tanger