Le Maroc fidèle client de l’armement français

Le Maroc est le sixième client de la France en terme d’armement : hélicoptères, satellites, frégates…

Par

La première sortie en mer de la frégate Mohammed VI. Crédit : marine nationale française.
La première sortie en mer de la frégate FREMM Mohammed VI. Crédit : Marine nationale française.

Le Maroc se classe 6e des pays qui importent le plus d’armes et de technologies militaires de France sur les dix dernières années, selon « le rapport au parlement sur les exportations d’armes » publié mardi 9 septembre 2014 par le ministère français de la Défense.

Depuis 2009, c’est ainsi 1,8 milliard d’euros (20 milliards de dirhams) qui ont été dépensés par le royaume pour s’équiper en matériel de guerre depuis l’Hexagone.

Le Maroc est surtout très friand d’hélicoptères, de satellites espions et de frégates militaires, dont le dernier gros contrat signé avec la France pour la frégate FREMM Mohammed VI livrée en janvier 2014.

4 % du budget marocain pour l’armement

Au total, la France a vendu pour 6,9 milliards d’euros d’armements à ses différents alliés, ce qui la positionne au 4e rang mondial derrière les États-Unis, le Royaume-Uni et la Russie.

Le budget consacré à l’armement au Maroc s’élève pour l’année 2013 à 35 milliards de dirhams, ce qui correspond à 4 % du PIB. Depuis 2009, les commandes d’armements du pays se repartissent entre les États-Unis (35 %), la France (30 %), les Pays-Bas (18 %) et la Chine (11%).

Théo Serfaty

article suivant

Éthiopie : l’armée lance son offensive sur la capitale du Tigré