Un officier du Polisario accuse le Front de violation des droits humains

Un officier de police du Front Polisario a dénoncé, la violation des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf dans une vidéo publiée le 6 septembre sur Youtube. Coup dur contre le Polisario ou propagande ? 

Par

Khatri Weld Saleh Weld Elouali accuse le Polisario de violation des droits de l'Homme. Credit: capture d’écran Laayoune TV
Khatri Weld Saleh Weld Elouali accuse le Polisario de violation des droits de l'Homme. Crédit: capture d’écran Laayoune TV

La chaine de télévision Laayoune TV a publié, le 6 septembre, une vidéo de  Khatri Weld Saleh Weld Elouali, un officier de police travaillant avec le Polisario, où ce dernier accuse l’organisation de « violations des droits de l’homme  dans les camps (de Tindouf, ndlr)».

«  J’ai travaillé avec le groupe militaire du Polisario depuis 2007. Je veux dire aux organisations des droits de l’Homme que l’on souffre d’abus de la part du Front Polisario » déclare l’officier dans cette vidéo.  Celui invite également les organisations des droits de l’Homme « à visiter les camps afin qu’elles puissent constater l’injustice, les arrestations et les abus dont souffrent les Sahraouis qui doivent également supporter les hautes températures et le manque d’eau potable ». L’officier de police dénonce également les leaders du front qu’il accuse de bénéficier de l’aide humanitaire et d’ « acheter des maisons de luxe en Europe et d’autres pays».

Ce n’est pas la première fois que  Laayoune TV diffuse des vidéos de personnes s’opposant au Polisario.  Au mois de mai, la chaîne a diffusé une vidéo du  «Mouvement des jeunes pour le changement», un groupe militant pour un changement à la tête du Front ».  Toutefois, Laâyoune TV, une chaîne placée sous le giron du pôle publique, se montre critique envers le Polisario mais rarement contre les autorités marocaines quand ces dernières sont pointées du doigt par des ONG pour des violations des droits humaines.