Le mall d'Anfaplace cédé pour plus d’un milliard de dirhams

Le groupe espagnol Inveravente cède Anfaplace shopping center pour un peu plus d'un milliard de dirhams à un fonds d'investissement sud-africain.

Par

Le mall de l'Anfaplace a vu déambuler six millions de visiteurs depuis son inauguration en février 2013. Crédit photo : Inveravente
Le mall de l'Anfaplace a vu déambuler six millions de visiteurs depuis son inauguration en février 2013. Crédit photo : Inveravente

Le groupe espagnol Inveravante a cédé le centre commercial Anfaplace shopping center de Casablanca à un fonds d’investissement sud-africain, Delta International Property Holdings Limited. La transaction s’élève à « un peu plus d’un milliard de dirhams », confirme un communiqué du groupe ibérique, fondé par Manuel Jove Capellán.

Le nouvel acquéreur, côté aux bourses des Bermudes et d’Afrique du Sud, dispose désormais dans son portefeuille du deuxième plus grand mall du Maroc.

Anfaplace shopping center s’étale sur une surface de 30 000 mètres carrés sur le front de mer de Casablanca, accueille 90 marques et franchises, a reçu 6 millions de visiteurs depuis son inauguration en février 2013 et emploi 4 500 personnes au total.

Investissements tous azimuts en Afrique pour Delta

Inveravante ne cède pas les autres activités du site, à savoir Anfaplace living resort. Le groupe espagnol garde le Four Seasons, qui ouvre ses portes le premier trimestre 2015 et qui a d’ailleurs trouvé son futur directeur général en la personne d’Olivier Thomas, ancien patron de cette franchise d’hôtellerie de luxe à Prague.

Inveravante garde la main aussi sur les résidences, les plateaux de bureau et les espaces de loisir du complexe.

La cession du mall de l’Anfaplace n’est pas une surprise. Le fonds d’investissement sud-africain avait déjà annoncé son intention de se porter acquéreur de complexes touristiques et commerciaux en Afrique, comme l’expliquait le site sud-africain Business Day, présentant Anfaplace comme le « vaisseau-amiral » futur de l’investisseur.

Delta International Property Holdings Limited compte, outre le Maroc, étendre ses investissements à d’autres pays africains comme la Tunisie, le Ghana, le Gabon, le Zimbabwe, la Mozambique, la Zambie, la Tanzanie ou encore l’Angola.

article suivant

Mines : le groupe indien Samta annonce des investissements de plus de 100 millions de dollars au Maroc