Un responsable belge arrache le niqab d’une princesse qatarie

Un responsable belge a arraché le niqab d’une princesse qatarie. Cette dernière a porté plainte.

Par

Une femme portant le niqab
Le haut responsable en lui enlevant le voile, lui aurait arraché ses boucles d’oreilles. Crédit : Enshahdi / Flickr (illustration)

Pour un chef de protocole de la ville de Bruxelles, Jean-Marie Pire s’est illustré… de la pire des manières. Le haut responsable a eu une altercation avec une femme en niqab, qui se trouvait être une princesse du Qatar, rapporte le Point fr. En compagnie de deux autres femmes, la femme qui portait le niqab demandait des renseignements auprès de M. Pire. Mais le responsable a répondu d’une manière assez particulière. Pour le journal belge La Libre Belgique, il est revenu sur l’incident :

J’ai répondu que je ne parlais pas aux gens dont je ne pouvais voir le visage. Par cette réponse, je voulais clairement leur faire comprendre que le port du niqab était interdit en Belgique. Comme mon interlocutrice ne semblait pas m’écouter, je lui ai retiré son voile intégral. Je n’aurais pas dû faire cela, je le reconnais, mais ce qu’elle faisait n’était pas légal non plus.  

La princesse a pris contact avec l’ambassade du Qatar à Bruxelles et a déposé plainte. Elle a affirmé également que M. Pire, en lui enlevant le voile, lui aurait arraché ses boucles d’oreilles, ce qui a laissé ses oreilles en sang.

Des témoins ont aussi affirmé qu’au moment de l’incident, M. Pire aurait été aperçu ivre. Une affirmation que l’intéressé a démenti : « Il était trois heures de l’après-midi. D’ailleurs, je ne bois jamais ».

Résultat des courses, un PV pour coups et blessures pour M. Pire et une amende pour la princesse qatarie, le voile intégral étant interdit en Belgique.

article suivant

Le pape François bientôt en visite officielle au Maroc ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.