Tangiers Petroleum ne trouve pas de pétrole au Maroc

Tangiers Petroleum, la compagnie qui exploite le permis d’exploration offshore de Tarfaya, annonce la suspension de la cotation de son titre après l’échec de son puits TAO-1.

Par

La compagnie australienne, après avoir annoncé l’abandon de l’exploitation du puits TAO-1 à Tarfaya, qui n’a pas atteint son objectif d’exploration pétrolière, a demandé la suspension du cours de son titre qui s’est effondré de près de 80%.

Après une exploration à une profondeur de 3 158 mètres, il s’est avéré que le premier bloc du permis d’exploration (qui compte huit blocs) ne contenait pas de pétrole exploitable.

Le permis d'exploration de Tangiers Petroleum compte 8 blocs s'étendant d'Ifni à Tarfaya
Cliquez sur la carte pour l’afficher en grand

Pourtant, l’entreprise avait fondé ses espoirs sur ce forage, annoncé comme prometteur par la compagnie à son lancement le 26 juin dernier.

La reprise de la cotation du titre de Tangiers Petroleum est prévue pour le 12 août. C’est la deuxième fois en deux semaines que le titre de la compagnie est suspendu, après que celle-ci a annoncé en début de semaine que ses objectifs secondaires sur le puit TAO-1 n’ont pas été réalisés.

article suivant

Efficacité des vaccins Covid-19 : la bataille des chiffres