Le FBI a transformé des musulmans américains en terroristes

L’ONG Human Rights Watch révèle dans un dossier choc que le FBI a poussé des musulmans à commettre des attentats.

Par

Terroriste cagoulé
Crédit : AFP

Dans le but de gonfler ses chiffres de ses arrestations pour terrorisme, le FBI aurait « encouragé, poussé et parfois même payé » des Américains de confession musulmane pour les inciter à mener des actions terroristes sur le territoire américain, selon Human Rights Watch. Pour l’ONG, « la théorie du FBI est que ces individus sont des terroristes en puissance et que s’il ne les avait pas poussé à commettre des actes terroristes, Al-Qaïda l’aurait fait ».

Dans un rapport de 214 pages, intitulé Illusion de Justice, l’organisation affirme que dans les quelques 500 affaires antiterroristes conduites depuis le 11-Septembre 2001, « le ministère américain de la Justice et le FBI ont ciblé des musulmans américains dans des opérations clandestines de contre-terrorisme abusives, fondées sur l’appartenance religieuse et ethnique ».

En collaboration avec l’École de droit de l’université de Columbia, Human Right Watch a étudié en détails 27 de ces affaires, des débuts de l’enquête jusqu’aux procès. Lors de son travail de terrain, l’ONG a interrogé plus de 200 personnes, dont les inculpés et condamnés, leurs avocats… Dans le communiqué qui a conclu son enquête, HRW dit que « dans certains cas, le FBI pourrait avoir créé des terroristes chez des individus respectueux de la loi en leur suggérant l’idée de commettre un acte terroriste ».

Ce rapport est lisible dans son intégralité (en anglais) ici :
Le FBI a poussé des musulmans à commettre des attentats selon une ONG