Casa: dysfonctionnement dans la nouvelle gestion des déchets

Face à l'amoncellement des ordures à Casa, la ville vient de mettre en demeure les entreprises chargées de leur ramassage.

Par

Faute de ramassages réguliers, les poubelles s'accumulent à Casablanca.
Les déchets jonchent les trottoirs. Crédit: Crédit : Mehdi Md Tazi / Flickr.

Le Conseil de la ville de Casablanca vient de notifier une mise en demeure aux deux nouvelles entreprises en charge de la gestion des déchets, annonce L’Economiste. Les opérateurs ont deux semaines pour redresser la situation. Dans le cas contraire, la ville résiliera le contrat pour défaillances et non-respect du cahier des charges.

Ces contrats ont été signés pour une durée de sept ans. Sita (filiale du Français Suez) et Averda (un groupe libanais) avaient normalement six mois à compter de début mars pour respecter le cahier des charges. Mais à l’approche de la date butoir (fin août), la gestion est encore loin d’être parfaite.

Un manque d’équipement récent

Les déchets ne sont pas ramassés régulièrement, et ce depuis plusieurs semaines. Le ramadan et son augmentation de 30 % de la production de déchets a aggravé la situation.

Les deux entreprises n’ont pas encore leurs nouveaux équipements. D’après L’Economiste, l’état dégradé des vieux camions les oblige même à louer des véhicules. Le quotidien signale aussi que la relève entre les anciennes et les nouvelles équipes s’est mal effectuée, entraînant des problèmes de management.

article suivant

Mines : le groupe indien Samta annonce des investissements de plus de 100 millions de dollars au Maroc