Le rabbin Moshe Ohayon raconte son agression à Casablanca

Un rabbin marocain, Moshe Ohayon, a été victime d'une agression vendredi 11 juillet en fin d’après-midi à Casablanca. Il a porté plainte.

Par et

Le rabbin Moshe Ohayon, agressé vendredi à Casablanca. Crédit : alyaexpress

Le rabbin marocain Moshe Ohayon a été violemment agressé vendredi 11 juillet vers 18h30 par un jeune à Casablanca, à proximité de l’hôtel Windsor.

Moshe Ohayon marchait en direction de la synagogue, comme à son habitude, pour faire ses prières. Un jeune, « bien habillé », explique-t-il, l’interpelle dans la rue :

 Il m’a dit « nta ihoudi ? (tu es juif ?). Qu’est-ce que fait Tsahal à nos frères ? » Puis il ma donné un violent coup de poing qui m’a fait perdre l’équilibre.

L’agresseur se met alors à asséner plusieurs coups de pieds à sa victime jusqu’à ce qu’il s’évanouisse. « Il n’a pas arrêté de me frapper jusqu’à ce que du sang coule. Ce qui m’a le plus choqué, c’est que personne dans la rue n’a tenté de me venir en aide », raconte rabbi Moshe Ohayon. Après l’agression, le rabbin rentre chez lui et appelle la police. « J’ai déposé plainte et j’attends maintenant les suites », nous explique-t-il.

article suivant

Qui de Nizar Baraka ou de Chakib Benmoussa assurera le suivi du nouveau modèle de développement ?