Espace : le mirage des exoplanètes

Photo : DR

Dans la quête effrénée d’exoplanètes, les astronomes finissent souvent par se tromper. Récemment, les scientifiques se sont aperçus que deux exoplanètes découvertes en 2010, Gliese d et Gliese g, considérées comme potentiellement habitables, n’existaient tout simplement pas. Situées à 22 années-lumière de notre planète et susceptibles de pouvoir abriter la vie un jour, ces deux exoplanètes étaient considérées comme quasiment semblables à la Terre. Cependant, trop éloignées de la planète bleue pour être observées à l’œil nu ou au télescope, les deux exoplanètes avaient été repérées dans les environs de l’étoile Gliese 581 grâce à l’examen du spectre de celle-ci. Aujourd’hui, les astronomes de l’Université de Pennsylvania State sont persuadés que Gliese d et g n’étaient pas des planètes, mais de simples signaux envoyés par l’étoile.

article suivant

La polémique autour du collaborateur violent de Macron enfle

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.