Moulay Hafid Elalamy : « Je ne loue pas de villa à CFC »

Casablanca Finance City a loué un bien du groupe Saham à 190 000 dirhams. Une transaction dans laquelle n’est pas intervenu le ministre de l’industrie Moulay Hafid El Alamy, selon ses affirmations.

Par

Moulay Hafid Elalamy
Crédit : DR

Contrairement à ce qui a été relayé dans la presse nationale, Casablanca Finance City (CFC) n’a pas loué une villa appartenant au ministre de l’industrie, Moulay Hafid El Alamy, mais plutôt au groupe Saham. Le ministre assure : « Je n’ai pas de villa à louer. C’est un bien de Saham Assurance. Ce qui a été publié dans la presse est une information fausse ».

« C’est une villa qui a été loué auparavant à CMOA, une société spécialisée dans la vente des objets d’art, pour la somme de 260 000 dirhams par mois. Une fois qu’ils ont quitté les locaux, une agence, dont nous sommes actionnaire majoritaire, a fait une annonce et le CFC s’est présenté », a expliqué à telquel.ma Saâd Bendidi, directeur général du groupe Saham.

Pour ce qui est du montant de la location, il est de « 190 000 dirhams par mois  et non de 260 000 dirhams comme affirmé dans la presse », nous confirme Bendidi. Et de préciser que « c’est une procédure normale dans laquelle n’est intervenu ni le ministre Moulay Hafid El Alamy ni moi-même ».

Quant à la question si le CFC, entité publique par la loi 44-10, devait passer par un appel d’offres pour la location d’un local, une responsable de l’organisme nous affirme que « l’accord passé entre le CFC et l’agence immobilière est parfaitement légal ». Et de préciser que « ces nouveaux locaux sont loués moins chers que ceux où nous étions ».

 

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.